Pour réussir toutes vos recettes italiennes, voici le début de votre liste de course :

Huile d’olive extra vierge

Si l’huile d’olive est souvent utilisée en cuisine, l’huile d’olive extra vierge de qualité supérieure est utilisée en garniture pour ajouter une saveur poivrée. Elle est également utilisée comme trempette pour le pain italien comme la focaccia ou en filet sur la salade.

Vinaigre balsamique

Le véritable vinaigre balsamique est produit dans la région italienne de Modène ou d’Émilie-Romagne. Ce vinaigre foncé et bien vieilli est utilisé dans les marinades et les vinaigrettes.

Ail

L’ail est l’un des ingrédients les plus populaires dans tout le pays, surtout lorsqu’il est sauté dans l’huile d’olive pour créer une base de cuisson savoureuse.

Pâtes

Les pâtes sont un mélange de farine, d’œufs, d’huile d’olive, d’eau et de sel. Il en existe de nombreuses variétés en fonction de leur forme et de leur région d’origine. Parmi les plus populaires, on trouve les spaghettis (pâtes longues et fines), les penne (tubes de Ligurie), les tagliatelles (rubans de pâtes fines de Bologne), les fettucine (pâtes longues et plates de Rome) et les pappardelle (rubans de pâtes plates et larges de Toscane).

Sauce pour pâtes

Pensez à la marinara (tomates, ail, oignon, huile d’olive et basilic ; c’est la sauce la plus célèbre d’Italie) ; Pomodoro (en italien, « tomate », cette sauce utilise les mêmes ingrédients que la marinara mais est plus épaisse et plus lisse) ; bolognaise (la viande comme la pancetta, le bœuf et l’agneau sont mijotés dans une sauce tomate et vin) ; et pesto (le basilic, l’ail, l’huile d’olive, les pignons et le parmesan râpé sont mélangés dans une sauce verte servie sur des pâtes, du poisson ou étalée sur du pain).

Tomates fraîches

Introduites en Italie au XVIe siècle, les Italiens ont d’abord pensé que les tomates étaient toxiques. Aujourd’hui, elles sont au cœur de la cuisine italienne.

L’origan

Les feuilles d’origan séchées ajoutent une saveur terreuse à la sauce marinara, à la pizza, à la vinaigrette ou aux viandes grillées.

Câpres

Les « capperi » sont des boutons de fleurs marinés provenant du rosier de Flinders. Ces petites fleurs vertes et salées sont un ingrédient populaire dans les plats méditerranéens comme la piccata de poulet et la sauce puttanesca.

Cèpes

En Italie, on trouve des cèpes sous les pins et les chênes, surtout en Toscane. Les cèpes, frais ou séchés, sont ajoutés aux sauces cuites dans le risotto, ou mijotés dans une sauce au vin pour ajouter de la texture à un plat.

Le basilic

Le basilic est une herbe verte parfumée au goût fumé et mentholé, et c’est l’herbe la plus populaire dans la cuisine italienne. Le basilic est souvent utilisé dans la sauce tomate, dans la salade Caprese, et est l’ingrédient principal de la sauce pesto.

Fromage italien

Les anciens Romains ont créé des variétés de fromage en les faisant vieillir et en les fumant. Les fromages à pâte dure ont une texture granuleuse et sont rasés sur les salades ou râpés sur les pâtes. Les variétés les plus populaires sont le Parmigiano-Reggiano de Parme, dans la région d’Émilie-Romagne, et le Grana Padano du nord de l’Italie. Les pecorino sont des fromages fabriqués à partir de lait de brebis. Un fromage à pâte molle comme la mozzarella est utilisé pour fondre au cours des repas, comme les lasagnes et les pizzas.

Vin rouge, vin blanc

Pour beaucoup, l’Italie est pratiquement synonyme de vin. Le vin fait certainement partie de la culture italienne, au moins depuis que la péninsule a été colonisée par les Grecs de l’Antiquité – et des milliers d’années avant même cela si l’on en croit les recherches récentes. Les Italiens boivent du vin et l’utilisent également pour faire mijoter des plats de viande et ajouter une autre couche de saveur à une sauce rouge.

Cuisiner italien, c’est cuisinier avec des aliments de qualité. Tout vrai traiteur italien vous le confirmera !